Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Darkthrone - Panzerfaust

auteur Colossal Man
date  10-02-2004

9.5/10

On ne présente plus ce groupe culte, surtout depuis la vague revendicatrice des années 2000, au sujet de la question sur ce qu'est le véritable Black Metal. Darkthrone est le groupe qui a lancé la seconde vague du Black Metal, reprenant ainsi ce qu'avait pu commencer des groupes comne Sarcofago ou Bathory. Il veulent une musique immonde et mal travaillée, et pas être bon musiciens ou reconnus.

Pour moi cet album est leur oeuvre ultime, ils y mèlent leur style à des influs très lourdes qui rappellent le thrash heavy sombre de Celtic Frost, mais avec le côté sale et malsain propre au BM. Des mélodies simples stridantes et une voix de "gars bourré" rocailleuse vous perforent le crâne pour jamais en ressortir, comme dans "En Vind Av Sorg", ou "Hans Siste Vinter".

Ces mélodies qui sont tant copiées de nos jours mais jamais égalées, car leur paternité et authenticité reviennent à leur créateurs.

On peut dire que cet album sort après la polémique causée par leur précédent album "Transivanian Hunger" où était mentionné "TRUE NORWEGIAN ARYAN BLACK METAL" (je n'ajouterai aucun commentaire à ce sujet). La chanson "Quintessence" composée avec Varg Vikernes (Burzum, qui a composé aussi la moitié de "Transilvanian Hunger") a marqué beaucoup d'esprits.
Quintessence fut d'ailleurs reprise d'une façon plus folklorique dans "Storm" un projet de Fenris mêlant black, musiques festives traditionnelles et païennes.

note des visiteurs
nombre de vote(s) 2

8.25/10

19-05-2005

Raaaaaaah, Quintessence !!!
Le sommet de l'album =)

Nattestid


20-11-2006

Quintessence, pour moi un des plus grands morceaux de Black.

necro






En ligne : 12 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2017 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.