Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Mortifera - Vastiia Tenebrd Mortifera
Mortifera - Vastiia Tenebrd Mortifera

album Vastiia Tenebrd Mortifera
groupe Mortifera
label Goatowar
année 2004
style black metal
lyrics indisponibles



tracklist

1. Fbrahgments
2. Le Revenant
3. A Last Breath before Extinction
4. Epilogue d'une Existence de Cryssthal
5. Ciel brouille
6. Abstrbve Negabvtiyon Rebssurectyion
7. Aux Confins des Tenebrss
8. Fruits of a Tragic End (Celestia cover)

auteur Draugen
date  10-02-2006

8.5/10

Et un nouveau groupe à l'actif de Sir Noktu Gelistmortt qui après avoir créer ou participer à des groupes tel Brenoritvrezorkre (ouf), Vagézaryavtre et aussi Celestia au milieu des années 90, le fondateur du label Drakkar Productions met à jour Mortifera au début de ce nouveau siècle. Un premier Ep en 2003, "Complainte d'une Agonie Céleste", très réussi (ah la piste éponyme), avait démontré que Mortifera se classait parmi les meilleurs groupes de black mélancholique. De toute façon, Noktu avait déjà démontré sa prédilection pour ce style avec Celestia, d'ailleurs on peut s'étonner de la ressemblance énorme entre ces deux projets et en plus Noktu s'offre le luxe de servir une reprise de "Fruit of a tragic end".

En route pour 34 minutes de black mélancholique dont seulement les deux tiers sont réellement nouveaux puisque outre la reprise de Celestia, on retrouve la piste "Abstrbve Negabvtiyon Rebssurectyion". On a donc affaire ici à des ambiances relativement douces qu'on pourrait facilement rapprocher de celles d'Alcest sur l'album "Le Secret". D'ailleurs, on retrouve deux textes tirés des Fleurs du Mal de Baudelaire sur Le Revenant et Le Ciel Brouillé. Il y a pas mal de guitares accoustiques lors des intros ou des breaks qui apportent un plus indéniable à la composition. A noter que la piste "Epilogue D'Une Existence De Cryssthal" est une interlude à la guitare accoustique dont les riffs nous accompagnent aux confins du désespoir. Le son ressemble énormément à Celestia même si le tempo est un peu revu à la baisse notament sur la batterie sauf sur quelques passages on l'on retrouve de la double. Le chant de Noktu ajoute une atmosphère plus raw car sa voix sonne cassée. Tout les instruments trouvent leur place dans ce travail de composition grâce à la bonne production qui permet de distinguer les différents instruments.

Il s'agit donc d'un excellent album de black mélancholique même si on ne peut que s'interroger sur le fait d'avoir créer un nouveau concept plutôt que de sortir cet album sous l'appelation Celestia. Malheureusement, "Vastiia Tenebrd Mortifera" est relativement difficile à trouver puisque limité à 500 copies.

note des visiteurs
nombre de vote(s) 2

8.75/10

31-08-2006

Peut-être la plus grosse claque que l'UG m'est donné récemment, avec Le Secret de Alcest.

Pestilence






En ligne : 3 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2017 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.