Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Dark Sanctuary - De Lumiere et d'Obscurite
Dark Sanctuary - De Lumiere et d'Obscurite

album De Lumiere et d'Obscurite
groupe Dark Sanctuary
label Wounded love records
année 2000
style dark symphonique
lyrics indisponibles
site officiel  http://www.dark-sanctuary.com/



tracklist

01. Preludia
02. De Lumière et d'Obscurité
03. Le Paradis Noir
04. Rêve Mortuaire
05. Cet Enfer Au Paradis
06. La Chute De L'Ange
07. Interludia
08. Au Milieu Des Sepultures
09. Odre Et Décadence
10. Les Entrailles de ce Purgatoire
11. Funerailles
12. Que Mon Dernier Soupir M'Emporte
13. Summoning The Muse

auteur Krohlig
date  11-02-2006

8/10

Imaginez vous dans un cimetière par une sombre après-midi d’automne, brumeuse et humide, caché derrière un arbre centenaire, peut-être même assis sur une pierre tombale, observant, à quelques mètres de là, un enterrement… Des gens pleurent, d’autres sont seulement tristes, regardant le bout de leurs chaussures, bien cirée pour l’occasion, afin d’éviter de croiser le regard d’un de leur proche, tout aussi peiné ; des sanglots, ça renifle, ça mouche et vous… vous regardez ! Le temps s’est-il arrêté ou est-ce les images qui défilent au ralenti ?
Ça y est, vous avez la scène ? Alors vous n’êtes pas loin de ressentir tout le panel de sentiments qui se dégage de cet album. Des atmosphères romantiques, mélancoliques, sur un tempo lent mais non moins intelligent et une telle puissance dans la musique... C’est sûrement dû aux instruments (violons, claviers, basse, percussions, guitares) et au chant soprano de « Marquise Ermia », qui quittera D.S. peu de temps après pour des raisons personnelles. Sa voix, d’une clarté sans pareil, est envoûtante comme celle d’une sirène, douce comme du coton ; posons notre tête sur le coussin de notre dernière demeure ! Elle apporte la touche finale à une musique qui, déjà, nous emporte dans des mondes imaginaires ou parallèles. On est porté par un souffle musicale, un vent de notes, tout droit sorti du conservatoire et de son orchestre philharmonique. Comme il est dit dans un film : « Elle élève l’âme ! » Non, ce n’est pas un film de catéchisme et non je ne vire pas moine, curé… et encore moins bonne sœur ! Mais il y a quelque chose de vivant dans cette musique, plutôt contradictoire, d’ailleurs, car elle s’attaque à notre part d’ombre. Sans cesse tiraillés par des sentiments divergents comme une perpétuelle bataille intérieure...

Ce deuxième album de Dark Sanctuary, sorti en 2000 chez Wounded Love Records (première collaboration entre le label italien et le groupe français), est majestueux. Cinq musiciens et une chanteuse qui ont travaillé dur pour nous présenter une telle œuvre de composition. Le titre « Cet Enfer Au Paradis » m’a vraiment enchanté ; tout est fait en finesse et ça fonctionne à merveille. Les émotions qui ressortent de ce morceau sont naturelles et vécues, ce qui en fait un titre d’une grande richesse.
Les plus bourrins d’entre nous, frères et sœurs du metal mais avant tout Humain, n’y prêteront peut-être même pas attention mais les fans d’Ambiant, Atmosphérique, Symphonique et surtout de Gothic accrocheront vraiment à cette offrande de 13 titres pour 72min de contemplation céleste ; je peux vous affirmer que ce cd a été fait pour vous.
Un peu de douceur dans ce monde de brutes !!!

note des visiteurs
nombre de vote(s) 1

8.5/10





En ligne : 14 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2018 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.