Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Integrity - To Die For
Integrity - To Die For

album To Die For
groupe Integrity
label Deathwish
année 2003
style hxc/post hardcore
lyrics indisponibles
site officiel  http://www.victoryrecords.com



tracklist

1. Taste My Sin
2. Dreams Bleed On
3. Blessed Majesty
4. Heavens Final War
5. Npthing Left
6. Hated Of The World
7. Lost Without You
8. Burn It Down
9. To Die For

auteur Merauder
date  22-04-2004

10/10

Cet album est une véritable surprise : plus metal, plus sombre et plus inventif, le nouveau Integrity est né. Leur Hardcore batard a fusionné avec le metal on dirait. Leur style est reconnaissable entre mille (la voix du chanteur en dit long). La production est là, gros son , instrus peaufinées, solos de guitares pas déplaisant, voire meme agréables. Il y a beaucoup plus de passage de blast beat comparé aux anciens albums et ce n'est pas pour me déplaire :-) .

La mélodie a son mot a dire sur cet album, non pas dans le sens "hardcore mélodique", mais plutôt dans un état d'esprit metal. La musique d'Integrity a su evoluer avec le temps, se brutaliser, et apporter des choses nouvelles au hardcore classique. En témoigne "Blessed majesty" , un interlude de 50 secondes uniquement à la guitare acoustique. A la fin de l'album, integrity nous prouve qu'ils ont pas oublié comment on faisait du bon old school, avec ce titre "To Die For", purement dans la veine de "Seasons in the Size of Days". Pour finir, mon coup de coeur va au majestueux "Dreams Bleed On", qui représente bien la nouvelle avancée du groupe.

Sans doute 15 ans apres avoir inventé les fondements du metallic HxC, les prophètes sont de retour au meilleur de leur forme. Ca fait plaisir :-)

note des visiteurs
nombre de vote(s) 1

8.5/10





En ligne : 10 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2018 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.