Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Unholy - Rapture
Unholy - Rapture

album Rapture
groupe Unholy
label Avantgarde music
année 1998
style doom experimental
lyrics clickez ici



tracklist

01. Into Cold Light
02. Petrified Spirits
03. For The Unknown One
04. Wunderwerck
05. After God
06. Unzeitgeist
07. Wretched
08. Deluge

auteur Spleen
date  29-09-2005

9/10

Unholy, groupe finlandais hors du commun est fondé par Ismo Toivonen à la guitare et Pasi Äijö s’occupant des vocaux et de la bass. Le duo est rejoint par un batteur Jan Kuhanen pour « Rapture », troisième album de la formation.

Dur dur de cerner cet opus, du funeral doom, du death doom atmosphérique même. Une chose est sûre, Unholy nous gâte avec ce « Rapture ». Le groupe nous embarque directement avec une intro de 6 minutes « into the cold light » complètement folle, avec une rythmique tournante à la batterie, à laquelle viennent s’accoler la basse puis la guitare, comme si quelque chose grandissait, un surplus qui ferait tout imploser: bref une intro énorme, perso je suis fan d’entrée de jeu. Et puis vient « Petrified Spirits »: la claque d’office, des riffs qui déglinguent, des mélodies superbes, soutenus par des grawls de haute puissance.

Sur « For The Unknown One » on passe carrément à quelque chose de plus calme, une voix féminine très belle prend le relais. C’est très triste, et s'il y a un groupe à rapprocher de Unholy, c’est bien Shape Of Despair et plus particulièrement le « Shades Of ». Mais a mon avis il est évident que c’est SOD qui s’est plus inspiré de Unholy, et non l'inverse.

« Wunderwerck » est très funéral Doom tout comme « Wretched » s’éloignant des précédentes chansons. On remarquera d'ailleurs l’hétérogénéité de la durée des chansons (3, 5, 9, 10, 15 minutes). Quelques titres plus loin on tombe sur « Unzeitgeist », un titre vraiment surprenant, avec un chant criard et une mélodie très motivante et entraînante.

Nous voila enfin arrivés à « Deluge » qui fait ici office d’outro:, un instrumental de 10 minutes vraiment superbe. Il se dégage une putain d’atmosphère de cette chanson, incroyablement désespérée. On ne pouvait rêver mieux quitter l’album !

Bref, une oeuvre d’une très bonne qualité, et encore une fois quelle outro ! Rolala je ne m’en remets pas lol

note des visiteurs
nombre de vote(s) 1

9/10





En ligne : 17 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2017 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.