Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Drudkh - Forgotten Legends
Drudkh - Forgotten Legends

album Forgotten Legends
groupe Drudkh
label Supernal Music
année 2003
style black metal
lyrics indisponibles
site officiel  http://www.supernalmusic.com/labels/supernal/drudkh.htm



tracklist

01. False Dawn
02. Forests In Fire And Cold
03. Eternal Turn Of The Wheel
04. Smell Of Rain

auteur Nattestid
date  18-04-2005

7/10

Et encore un. Après Astrofaes, Lucifugum, Nokturnal Mortum et Hate Forest, voici venir un nouveau défenseur de l'âme Ukrainienne: composé de membres de Hate Forest, Drudkh formation entourée de mystère, délivre une musique aux relents païens fortement imprégnée de la culture slave. Mélancolie, nostalgie, tristesse, amertume, solitude, désespoir, Forgotten Legends est une vraie balade de l'esprit à travers un pannel d'émotions variées et fortes: impossible de ne pas se laisser emporter dans les paysages qui nous sont comptés ici.

La pochette représente une forêt (drudkh en Sanskrit) parée de sa robe automnale, donnant tout de suite le ton de l'album: légendes oubliées, lointains souvenirs d'un passé désormais révolu, à l'époque où la nature était encore jeune et fière, pure de tous les changements amenés par la modernité de la civilisation. Le livret contient d'ailleurs de nombreuses illustrations qui plantent le décor et appellent à l'introspection. Le chant est plutot original vu le style pratiqué ici: très rauque, il rappelle celui de Hate Forest (normal me direz vous). C'est un peu déroutant au début, mais au final il se marie à merveille avec la musique et je ne pense pas qu'un autre aurait aussi bien fait l'affaire. Les guitares sont brumeuses, tour à tour hurlant leur rage ou pleurant à chaudes larmes. Les riffs lancinants et depressifs, évoquent le Burzum de l'époque Filosofem, du coup l'ensemble est franchement répétitif mais les ukrainiens s'en tirent plutot bien. Le fort sentiment pagan qui se dégage de leur musique a pour effet de nous transporter en plein coeur des bois d'europe de l'est pour de longues promenades, solitaires, sous une pluie fine, au coeur de bosquets brumeux. On s'imagine marchant sur un tapis de feuilles mortes, méditant avec tristesse et nostalgie, en pleine communion avec la nature mère nouricière. La batterie blaste très rarement et se cantonne plutot à une pulsation au rythme de la respiration des sous-bois obscurs, l'ambiance générale donnant plus dans le contemplatif que dans l'agressif.

Le 1er titre est magnifique: d'entrée de jeu il captive l'attention de l'auditeur et pose l'ambiance de ce retour aux sources qui s'offre à lui. Les morceaux suivants sont dans la même veine et transportent eux aussi nos pensées vers l'est, à la recherche de ce passé qui n'est plus, oublié peu à peu au cours des siècles de "progrès" de l'humanité. L'outro quand à elle cloture l'album de fort belle manière: des samples d'orage où l'on entend le tonerre gronder au loin et la pluie tomber, tels les sanglots de la foret qui pleure ses légendes oubliées.

Mon seul regret est le manque de variété des morceaux: trois vrais titres sur 40 minutes c'est bien, mais avec de la diversité c'est mieux. En tout cas le voyage que vous fera accomplir cet album sera inoubliable et c'est l'essentiel.

note des visiteurs
nombre de vote(s) 1

7/10





En ligne : 18 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2019 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.