Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Mortesium - Dream State
Mortesium - Dream State

album Dream State
groupe Mortesium
label Mirakelmusik
année 2004
style ambiant
lyrics indisponibles
site officiel  http://www.einheit.tk



tracklist

01. Dream State
02. The Sleeper Awakens
03. Silent And Serene

auteur Tomnet
date  07-06-2005

9/10

C’est par le chant des oiseaux, et le son d’une douce rivière que s’annonce « Dream State », un son très naturel, et pourtant si ce paysage semble être idyllique il y règne une atmosphère noire et pesante. Le clavier, seul instrument régnant en maître sur les trois titres, vient ici poser tout son art, et inflige à ce paysage, ce ton maussade, triste, annonciateur de ce qu’il va se passer… et pourtant les oiseaux chantent toujours.
Très atmosphérique, on l’aura compris, on se laisse pourtant bercer par la mélodie divine et gracieuse.

« The Sleeper Awakens » souffle un vent frais et juste glacial toujours sur ce fond de nature verdoyante, ici c’est l’oubli total, le dépaysement garanti, la solitude absolue, un sentiment d’être perdu, au bout du monde, devant la mer a observer ce quelque chose qui va arriver (le son de la mer et des mouettes)
On voyage, on vole, on s’imagine être sur le port, là sur la plage regardant le ressac de la mer au coucher du soleil… on s’imagine. Puis finalement on décolle vers ce « Silent And Serene » piste plus teinté obscure et restreinte, nous sommes quelque part je ne sais où mais quelque part sous terre ou sous la mer, le clavier se fait présent vers la minute et vient ici donné toute sa puissance, cette solitude, cette mélancolie. Il en vient finalement a vous faire pleurer (et il pleut au même moment), finalement nous sommes ici abandonnés, au temps et condamné a l’oubli. Une brise souffle les carillons, le temps est à l’orage, des gouttes retombent, nous sommes isolé dans la grotte, notre endroit perdu, seul refuge.

Mortesium nous décris des horizons lointains, impose sa vision, et transforme notre réalité, en véritable voyage, je dirais plus, jusqu’en rêve, puisqu’il s’agit bien de ça ici. Car c’est notre imagination qui nous transporte vers ces lieux où règne cette atmosphère sombre.
Ce premier EP date des années 2000, et est complètement téléchargeable gratuitement sur le site y compris l’artwork, ici tout est soigné jusque dans les moindre détails, preuve qu’aujourd’hui Internet reste une très bonne source niveau découvert musicale, mp3 y compris.

note des visiteurs
nombre de vote(s) 1

8/10





En ligne : 10 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2017 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.