Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Eithel Sirion - La Splendeur Du Néant
Eithel Sirion - La Splendeur Du Néant

album La Splendeur Du Néant
groupe Eithel Sirion
label Auto Production
année 2004
style black metal
lyrics indisponibles
site officiel  http://perso.wanadoo.fr/eithel-sirion/



tracklist

1. La splendeur du néant
2. La chair et le sang
3. Terre misanthropique
4. Par la haine, la guerre et la souffrance
5. Torn

auteur Krohlig
date  12-11-2005

7/10

Inspiré et productif, Yamaël, qui sort en ce moment une démo tout les ans, nous offre en 2004 la quatrième démo d’Eithel Sirion : “La Splendeur Du Néant”. Un artwork simple mais travaillé qui illustre à merveille le titre du cd, autant dire pas une vulgaire photocopie en noir et blanc en guise de pochette. Outre le traditionnel titre & logo, l’image représente une Terre en ruine sous une magnifique nuit étoilée, laissez vous choir dans l’Ombre et contemplez les Abysses !

Petit changement de line-up sur cet enregistrement puisque Yamael cède les vocaux à Frost, qui fait maintenant partie intégrante d’Eithel Sirion.
Près de trente minutes de chute interminable dans un vide interstellaire. Yamaël nous propose cinq compos froides, sur fond de misanthropie, bien construites. Lourdes et oppressantes, avec une production qu’on pourrait presque dire professionnelle ; un produit, comme il aime à le dire, de Misanthropic Black Art car c’est bien d’Art que nous parlons pour la musique d’Eithel Sirion, rien n’est laissé au hasard. Les vocaux torturés de Frost renforce ce sentiment d’anéantissement total. Comme le représente la pochette, l’Espace tel qu’il est, beau et étoilé mais sans vie, sans oxygène pour y vivre… alors place à la Mort sous sa forme la plus pure.
Seule ombre au tableau, puisqu’on parle d’Art, l’usage d’une boîte à rythme qui, pour moi, ne fait pas très bon ménage avec le Black Metal (d’autant que Yamaël est le batteur de Nirnaeth) même si dans ce cas préci, la programmation rythmmique ne choque pas trop ; je trouve que ça dénote un peu tout de même, surtout sur le dernier titre « Torn ». A l’opposé « La Splendeur Du Néant » est de loin mon préféré de cette démo, tout y est, la force de la destruction, la splendeur des ruines, la vision du néant… tout est ressenti avec force !

Pour conclure, des musiques qui ne révolutionnent pas le genre BM mais qui apporte leurs larges contributions à un art underground qu’il faut préserver. Je n’ai pas, à l’esprit, de groupes à citer pour vous donner une idée de ce qu’est Eithel Sirion mais je peux vous affirmer qu’il fait du Black Nordique, froid et sombre comme on aime en entendre. En résumé, un cd qui vous fera contempler les ruines par le bas...





En ligne : 11 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2018 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.