Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Sigrblot - Blodsband (Blood Religion Manifest)
Sigrblot - Blodsband (Blood Religion Manifest)

album Blodsband (Blood Religion Manifest)
groupe Sigrblot
label Nordiska Förlaget
année 2003
style black metal
lyrics indisponibles
site officiel  http://www.sigrblot.se



tracklist

1. Intro
Chapter I:
2. Krigspsalm
3. Manifest (Blood religion part II)
5. Chaos prayer; Deus Bellum
5. Crisis of faith
6. Döende generations dom
Chapter II:
7. Ödesjord
8. Blodsband
9. Hirdsång
10. Folkstorm
11. Sacrament (Blood religion part I)
12. Commie Scum

auteur Draugen
date  06-02-2006

8/10

Sigrblot est un groupe suédois créé à la fin des années 90 qui sort seulement son premier album, cinq années après quelques apparitions sur des compilations. Le groupe évolue dans un black metal rapide teinté de quelques nappes de clavier à la présence très légère. Blodsband (Blood Religion Manifest) a été écrit et enregistré entre 1999 et 2003 au Nordland Studios et à l'écoute de l'album, on peut ressentir sans difficulté que la préparation de cet album a été réfléchie et travaillée, L'album tournant autour d'un seul concept, celui d'un manifeste religieux, que la pochette retranscrit sobrement avec deux anges qui cassent des tours (!) avec leur épée. Les lyrics abordant les thèmes de la guerre et de religion.
Malgré cela, la production est un peu en-deçà de ce que l'on peut attendre d'un album sorti en 2003, Le son semble un peu étouffé par moment ce qui retire un peu de plaisir à écouter les passages de rouleaux compresseurs.

Tout débute alors par une petite intro quasi-religieuse qui monte doucement pour mieux nous préparer avant l'assaut qui débutera par une petite phrase de préambule. Ensuite, tout se déchaîne, la terre tremble sous les basses, cela semble un peu dépouillé mais intervient alors des passages plus mid tempo comme pour marquer une récupération auditive avant de repartir plus fort encore. Le tout prend assez rapidement, les pistes s'enchaînent, suivant toujours le même schéma entre passages rapides et mid tempo, avec quelques ambiances, au piano ou aux guitares, et divers samples parsemées dans la cohue. Le chant alternant lui-aussi entre parties hurlées et parties claires dont leur rôle est d'apporter un effet narratif. On est finalement emporté par 48 minutes de bestialité,

Pour un premier album, c'est donc une parfaite réussite, tant pour le travail de composition que pour celui de réalisation. A recommander à tout ceux qui apprécie le black mélodique énergique.

note des visiteurs
nombre de vote(s) 1

8/10





En ligne : 14 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2018 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.