Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Goatholocaust - Satan jugend
Goatholocaust - Satan jugend

album Satan jugend
groupe Goatholocaust
label Infernus Rex
année 2006
style black / death
lyrics indisponibles
site officiel  http://www.goatholocaust.com



tracklist

01. Unholy Black Mist beneath the Full Moon Aura
02. Millenium of Satanized Debauchery
03. Pale and Impaled
04. Deep Crossfucking on Sepulchral Decay
05. Cheap Whore Mollestation
06. Totenziegekopf
07. Butchered Christ
08. Raven Dusk Embalming Mortification
09. Leper Angels Lair Abomination
10. Imperial Sumerian Demon Erection
11. The 666 Contemplators' Pit

auteur Wölfin
date  01-08-2006

9/10

"Satan Jugend" de Goatholocaust sorti sur le label Hollandais "Infernus Rex" en l'an du batard 2006 annonce directement la couleur, ou plutôt dirons nous la noirceur bestiale d'un crépuscule babylonien et apocalyptique, plongé dans une guerre totale martiale et satanique.
Allez guerriers boucs conquérants du millenium de satan !!! comme semble nous l'annoncer le premier réel titre de l'album suite à une courte intro, appelé :"Millenium of Satanized debauchery". Ayant écouté leur première sortie sur le split qu'ils ont réalisé au côté de Vociferian (désormais au format cd chez Regimental Records), on sent que le son a évolué. Plus mature même si l'offense vicieuse du premier jet de semence immonde qui figure en 7 titres sur le split "Maître Bouc" suinte réellement la puanteur des enfers et ses rituels infâmes. Ici nous nous dirigeons vers plus d'hommages à la scène et à ceux qui ont fait la renommée de leurs styles, fièrement, avec sincérité, de manière impéiale et furibonde. Ainsi on pourra lire sur leur site officiel (http://www.goatholocaust.com) : "KEEP SATISFIED THE GOAT OV ABSOLUTE BLASPHEMY !!!" et cela prend tout son sens en pénètrant à la fois dans la musique et dans les différents visuels du booklet.

Dans cet opus, on ressent bien la culture musicale du groupe qui ne sarrête pas a un carcan précis, et ses influences bien différentes mais si bien ficelé qu'on passe d'un style a l'autre naturellement et ça sonne étonnement dévastateur !!! Certain diront que ça n'est que la restitution du mix de différents styles, que ça n'apporte rien de nouveau. Peut être mais GH ne prétend pas faire autre chose et cela fonctionne de façon surprenante et détonnante. On ne peut s'empêcher de penser à des groupe comme: Desaster, Venom, Beherit, Von, Enthroned, Sodom des années 80, vieux Slayer, Marduk, Immortal, Mayhem, Hellhammer,Nuclear Assault, Black Witchery...

Le style passe donc du Black Thrash au War Metal, par le black plus traditionnel du début des années 90 poussé jusqu'à la brutalité du death old school et du dit Black/Death. Sans interruption les 35 minutes de l'album vous mortifient l'âme sans possibilité de respirer oscillant entre le fast du black et son blast atomisant des riffs assérés lourds Thrash/Death et parfois un brin mélodiques pour venir à des intros ou breaks tout en ralentissements presque "Doom", qui apportent un contraste constant tout au long de l'album.

Le chant de Nunslutgoat est tout simplement déconcertant. Certains auraient surement attendu au tournant une personne du sexe féminin dans le rôle de vocaliste pour un vrai groupe de black metal (retro)/Old School; mais c'est finalement ces hurlements malades appartenant à Nunslutgoat, ascènant des textes d'une violence innouie, gratuite et instinctive, mêlée aux élucubrations et deep grunts de Leathergoatsskull qui crée une alchimie finalement parfaite nous faisant baigner dans une osomose et une atmosphere n'en déplaise au plus sceptiques, finalement peu commune et originelle !!!

L'artwork de Chris Moyen (connu pour sa célèbre pochette de "The Oath Of Black Blood" de Beherit)
Exécuté avec la précision d'un pillonnage aérien accentue sa violence infernale.
Christophe Szpajdel, lui (Designer de logo pour : Desaster, Emperor, Enthroned pour ne citer qu'eux) à planché sur le logo... d'une efficacité décapante et écrasante.


Quatre mots :

Total Horned Fucking Onslaught
(ça résume bien finalement ;) )

note des visiteurs
nombre de vote(s) 1

9.5/10





En ligne : 16 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2017 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.