Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Fleshdoll - W.O.A.R.G
Fleshdoll - W.O.A.R.G

album W.O.A.R.G
groupe Fleshdoll
label Thundering Records
année 2006
style brutal death
lyrics indisponibles



tracklist

01. Birth Of The Bastich
02. Blessed Be The Woarg
03. For Mulas
04. Perpetual Woarg
05. Midtro
06. Moshpit Crescendo
07. Unholy Woarg
08. Frag Song

auteur Tomnet
date  30-03-2007

8/10

2005 l'année du WOARG. Fleshdoll officie comme ses copains de Gorod, dans un Death brutal a la sauce groovy. Un groupe de death de plus me diront certains au coin de l'oreille, d'autres me diront tout simplement, oui mais pas n'importe quel groupe, oui celui-ci vaut vraiment le détour, là je suis de ceux là.
Crée en 2001, le premier album ne sort que 5 ans plus tard, entre temps le groupe compose, ces huit titres dévastateurs qui font partie de ce WOARG. En fait a la première ecoute je me suis dit tout simplement « Whooarg, j'aime bien ! »

Nourrie au Death pur souche, Fleshdoll arrive maintenant a maturité, et envoie sans contestation des titres lourds et condensé en brutalité, qui mélange old school et new school, me faisant penser a du Vomitory, Aborted par moments et Cannibal Corpse pour ses riffs.
Un flot de superlatifs pourrait couler, Violence, Technicité, Efficacité, Rendement.. tout les éléments sont réunis pour fournir cette tempête de rage. Des titres d'origine brutaux aggrémentés de nombreux breaks, aux relents rythmiques plus lourds et subtiles fournissent un côté très groovy. Passages variés/aérés, une balance parfaite entre rythmes heavy/solos, et le côté brutal d'un death argneux, une production vraiment bonne developpe une véritable puissance au son.

Une excellente voix bien grave, une batterie impeccable, des riffs tranchants rudement bien trouvés, resort de l'album et vous transmet une certaine énergie headbanguante tout le long de l'album.
L'album est court, et on attends avec impatience un nouvel effort de ces Toulousains, en éspérant un peu plus d'originalité, et de possibilités, ce que le groupe est en marge de nous offrir, mais pour début, c'est un bon début, très prometteur. Encore peut être un peu trop méconnu dans cette scène Fleshdoll enchaîne les concerts et j'espère les voir par ici, au Nord, pour voir la bestialité du Woarg.





En ligne : 15 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2017 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.