Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  My Dying Bride - Turn Loose The Swans

auteur Spleen
date  27-06-2005

9.5/10

Tout commence par "Sear Me MCMXC III", un véritable ode à la mélancolie, voix lancinantes, des pianos qui dégoulinent de beauté, cette chanson est une véritable entrée en la matière, la première chanson d'un disque aux couleurs dépaysées et peu clémentes. Après s'enchaine "Your River", véritable pilier même de cd disque, une intro douce pour laisser place aux guitares lourdes et au violon (omniprésent durant l'album), une véritable démonstration de ce que peut faire le groupe. Une voix claire déchirée de toute joie, triste et mélancolique.

Ensuite "Songless Bird" qui débute au synthé et laisse place aux guitares dissonantes pour aprés accélérer le tempo sur un air décidément très doom. "The Snow in my Hand" a, elle, une ambiance plus rude et dure sur un fond de nuit orageuse. Toujours ces voix pleurantes mais qui alterne avec des grawls de très hautes puissances. "The Crown Of Sympathy" a un coté plus aérien, les voix s'envolent plus, les guitares plus légères et pourtant si oppressantes à la fois.

"Turn Loose The Swan" est pour moi la plus désespérée de l'album, commençant par une entrée des plus oppressantes, lourde et à 5:40 la cassure, un vraiment moment de tristesse et de mélancolie, ce passage est beau à souhait, c'est vraiment trop terrible, on se lamente. Et on fini sur "Black God" aux couleurs noirâtres, impuissance et désolation, cette chanson est manifestement la meilleure des fins pour ce cd, on ne peut mieux choisir.

Bref vous l'aurez compris, "Turn Loose the swan" est un des meilleurs albums de My Dying Bride, un des meilleurs de ce qui se fait en doom, une oeuvre magistrale !





En ligne : 5 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2018 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.