Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    


  Index du forum > Annonces > Groupes, musiciens, labels > HERPES (France) Death Metal Seconde Démo

Satanic Jodeler
Warrior
Inscrit le : 26-10-2011
Nb de messages : 10

  profil  

HERPES (France) Death Metal Seconde Démo    (07-11-11 @ 12:03:58)        


HERPES va bientôt sortir sa nouvelle "Awakening of A Sleeping Madness" (Seconde démo) chez Devil's Blood Prod.

Herpes joue un Death Metal à la Murder Squad, Death Breath, Autopsy, Repulsion, Entombed/Nihilist etc...


http://www.myspace.com/herpesdeathmetal
http://www.devilsbloodproduction.com/news.html


> Message édité par Satanic Jodeler le 07-11-11 @ 12:04:12.





Satanic Jodeler
Warrior
Inscrit le : 26-10-2011
Nb de messages : 10

  profil  

HERPES (France) Death Metal Seconde Démo    (13-01-12 @ 15:20:57)        




La démo sort début février chez Devil's Blood Prod et en CDr chez Skull Fucking Metal.

http://skullfuckingmetal.blogspot.com/
http://www.devilsbloodproduction.com

> Message édité par Satanic Jodeler le 13-01-12 @ 15:21:10.





Satanic Jodeler
Warrior
Inscrit le : 26-10-2011
Nb de messages : 10

  profil  

HERPES (France) Death Metal Seconde Démo    (25-01-12 @ 19:39:37)        


! Nouvelle prod de Devil's Blood prod! HERPES (France) "Awakening of Sleeping Madness" sort en k7 ( 300 exemplaires pro cover). HERPES, c'est 5 francais autistes mongoloïdes qui essayent de jouer du Death old school malsaint et groovy avec pour influences ; Murder Squad, Death Breath, Autopsy, Repulsion, Entombed/Nihilist etc...
Cette seconde demo contient 5 morceaux pour 23mn de Death metal cradingue et alcoolique.
3 eurpos + frais de port (+ Paypal/Bank fees).

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=1lpmjYow3Jw

INFOS : http://www.devilsbloodproduction.com/dbp006.html
2 Morceaux en ligne :http://www.myspace.com/herpesdeathmetal

La demo sort egalement en cdr chez Skull Fucking Metal :

http://skullfuckingmetal.blogspot.com/

> Message édité par Satanic Jodeler le 14-02-12 @ 11:09:23.

> Message édité par Satanic Jodeler le 14-02-12 @ 11:18:39.

> Message édité par Satanic Jodeler le 14-02-12 @ 11:18:51.





Satanic Jodeler
Warrior
Inscrit le : 26-10-2011
Nb de messages : 10

  profil  

HERPES (France) Death Metal Seconde Démo    (13-03-12 @ 19:24:12)        


HERPES "Awakening of a sleeping madness" est dispo chez Devil's Blood Production !


http://devilsbloodproduction.com/webshop/product_info.php?products_id=401&osCsid=73f73ab8caab18ffe059ba1c76a622e9





Satanic Jodeler
Warrior
Inscrit le : 26-10-2011
Nb de messages : 10

  profil  

HERPES (France) Death Metal Seconde Démo    (18-05-12 @ 16:42:33)        


HERPES "AWAKENING OF A SLEEPING MADNESS" vient de sortir en CDR chez Skull Fucking Metal
Records! Seulement 3$!

http://skullfuckingmetal.blogspot.fr/




> Message édité par Satanic Jodeler le 18-05-12 @ 16:42:58.





Satanic Jodeler
Warrior
Inscrit le : 26-10-2011
Nb de messages : 10

  profil  

HERPES (France) Death Metal Seconde Démo    (04-06-12 @ 17:05:14)        


Une reprise d'Abscess en écoute ici :

http://www.youtube.com/watch?v=RSAHgB8R5XQ


La démo est toujours dispo chez Devil's Blood Prod. et chez Skull Fucking Metal!

En CDr :

http://skullfuckingmetal.blogspot.fr/

En K7 :

http://devilsbloodproduction.com





Satanic Jodeler
Warrior
Inscrit le : 26-10-2011
Nb de messages : 10

  profil  

HERPES (France) Death Metal Seconde Démo    (25-09-12 @ 15:24:14)        


Quelques chroniques :

Burning Churches zine :

It seems that Devil's Blood Prod really have a nose for finding talented bands, and after the excellent PERVERSIFER and DEATHRONER, label let us discover a new interesting French band (with a quite bad name in my opinion): HERPES. Contrary to what the band name might suggest, here it’s not just another shitty grindcore band, but rather an old school Death Metal horde. I would even say that’s an excellent demo which pays tribute to old masters such as AUTOPSY or ENTOMBED. While not innovative, HERPES takes up the torch, respecting the style codes and sends us a few years back ... The five pieces of this demo are of equal quality, and at the end a little vigorous surprise is waiting for you in a ghost track. A good small investment for all the worshipers of Old School Death Metal. Recommended !


In extremis :

Comme toutes les modes, la vague rétro-death charrie son lot de moutons suiveurs et de gangs sincères. Je laisse la joie de faire le tri à ceux qui n'ont que ça à foutre, perso je préfère me consacrer à la zique. Sans aucun doute possible, la première démo de ces lorrains avait atomisé le fion de tout ceux qui l'avaitcroisée. Accroches-toi à ton tube de Préparation H, les revoilà avec 5 torpilles analement plus fissurante encore !
Globalement on dira que les gaillards ont décidé d'accélérer le tempo, ou que leurs possibilités techniques accrues leur ont permis de réaliser ce tour de force (héhé), toujours est-il que les parties écrasantes sont encore là mais moins nombreuses, et que fatalement l'allure est plus rapide. S'agit d'un métal morbide abreuvé aux débuts de Death, Repulsion et Autopsy, ou plus récemment à Coffins ou Death Breath, bref le genre de bidule qui s'encombre pas d'enluminures pour faire propre sur lui et fréquentable,mais qui balance la sauce sans se poser de questions existentielles. Et j'peux te dire que pour le fétichiste en métal-de-la-mort cette fournée démoniaque c'est juste du caviar. Si t'aimes le death cradingue mid-tempo, le truc qui ruisselle de riffs purulent à t'en filer des érections à un médecin légiste, un death qui dégage une atmosphère de mort à chaque seconde, et bien t'as juste frappé à la bonne porte. Surtout qu'en plus, le petit truc qui démarque Herpes des bons petits élèves qui apprennent leurs leçons par coeur et la récitent dansles règles de l'art, c'est qu'ici chaque compo est différente, grâce notamment aux solos tous plus froutraquesles uns que les autres. Des solos assez basiques et déglingués mais qui ajoutent un gros coté old-school,perso j'adore la touche de ranafoutisme absolu qui plane là-dessus ("Summun the Unspeakable" aaargh!),comme des descentes de manches qui carbonisent des doigts d'alcooliques en crise de délirium-tremens.
Le cadeau bonux, c'est ce morceau totalement jouissif planqué tout à la fin, une reprise d' Abscess (Suicide Fuck) ultra punk et décadente qui sonne comme un énorme de coup de rangers dans les bollocks à tous ces crétins qui pensent que punk et métal ne devraient jamais copuler. 23 minutes de bonheur absolu, démo obli-ga-toire pour tout zombie amateur de death préhistorique.


Thrashocore (3.5/5) :

On le sait, l'herpès se soigne mais ne part jamais vraiment. Deux ans après une première infection qui avait laissé quelques traces (Doomsday), le virus à ADN double brin connait ainsi une nouvelle poussée chez le label français Devil's Blood Production sous la forme d'une démo tape intitulée Awakening Of A Sleeping Madness. Davantage contagieuse, cette nouvelle souche a atteint l'outre-Atlantique, les Canadiens de Skull Fucking Metal s'occupant de la sortie CD-R.

Qu'en est-il de cette seconde attaque virale? Après quelques analyses, il semblerait que Awakening Of A Sleeping Madness soit très proche de Doomsday et qu'il s'agisse en fait de la même souche originaire de Lorraine qui aurait connu quelques légères mutations. Dans les faits, les symptômes sont ainsi exactement les mêmes, évoquant principalement l'épidémie death metal engendrée par Autopsy et auréolée de quelques caractères à la early-Repulsion, nous ramenant à la période clé de la fin des années 1980/début des années 1990. Les signes ne trompent pas: artwork noir et blanc roots de chez roots, production old-school à l'arrache jouissive avec une batterie lourde pleine de réverbération et placée en avant dans le mix, riffs basiques mais accrocheurs, efficaces et tout de même un minimum mélodiques, rythmiques la plupart du temps rapides et entraînantes (thrashy, punky), chant éructé et vomi que n'aurait pas renié Chris Reifert, solos bien branlés (celui de "Summon The Unspeakable" est même excellent et fait preuve d'un vrai feeling), leads éparses et discrètes mais toujours glauques et sinistres ("Cellar Of Depravation" à 2'21 entre autres), basse ronronnante, ambiance sale et dépravée... ajoutez à ces différents moyens de contamination quelques breaks bien poisseux du type de celui de "Ravenous" (2'48) qui nous présente une basse assommante et lugubre, ainsi que l'apparition surprise d'un abcès nommé "Suicide Fuck" aussi jubilatoire que débilisant et vous comprendrez pourquoi ce type d'herpès génital particulièrement virulent, plus que l'apparition de boutons sur la bite, va jusqu'à pousser les sujets infectés à adopter des comportements de déments asociaux comme secouer la tête de façon compulsive, hurler sans raison et proférer des insultes à tout va. On note également un fort penchant pour la violence gratuite et une dépendance croissante aux breuvages alcoolisés, principalement la bière, premium si possible. Une forme de folie connue aussi sous le nom de syndrome du métalleux. Dès lors, la bataille contre l'herpès semble perdue d'avance et nul doute que la variante Awakening Of A Sleeping Madness va faire autant de ravages que Doomsday chez des patients déjà fragilisés par des années de débauche et de manquements à l'hygiène.

Metal France (3/5) :

Salut les deathsters. Aujourd’hui, après une longue absence, je reviens pour vous parler d’un groupe français qui, malgré un nom ne donnant que peu envie, envoie du lourd en matière de death typé 90’s. Formé aux débuts des années 2000 du côté de Nancy, Herpès peine à sortir sa première démo qui ne nous parviendra qu’en 2010. Il faut noter qu’à leurs débuts, le groupe jouait dans du death grind avant de se tourner vers le death old school teinté de thrash. Ne cherchant pas l’originalité mais plutôt l’efficacité dixit leur page sur Devil’s Blood Productions, ils joueront une musique qui, d’après l’engouement, plaira au plus grand nombre par un attachement particulier aux sonorités old school.

Ce premier effort est donc un MCD. Un MCD De qualité mais qui ne restera pas encore dans les indispensables. Les titres sont bons, efficaces mais déjà maintes fois entendus. Bon, d’accord, ce n’est pas comme si le groupe ne nous avait pas prévenus. Si on enlève quelques erreurs de jeunesses et les faussetés présentes, notamment sur les solos, le CD n’est pas à jeter. Mais un travail de son est à faire. Sans être dégueulasse, le son est trop brut et pas assez travaillé. Il manque un poil de finesse dans le mix. Mais n’en demandons pas trop pour un MCD. Pour ce qui est des vocaux, on est carrément plus placé dans du thrash death que du death pur et simple. On pourrait presque se rapprocher de KA par ce biais d’ailleurs.

Cependant, et même si sur CD cet album ne rend pas, tous les titres, sans exceptions, présagent de bons délires scéniques. Que ce soit Intoxicated avec ces passages au thrash old school allemand (Destruction par exemple) mais aussi aux ténors du death US, comme l’atteste le titre suivant. Ainsi donc, on s’imagine très aisément dans la fosse en train de pogoter grâce aux rythmes que nous fournissent ces nancéens. Mais alors qu’on headbangue comme un malade sur les titres proposés ici, une surprise, pas désagréable du tout, vient frapper. En effet, le pont Cellar of Depravation surprend par l’ambiance. On arrive dans du lourd et presque malsain. Alors certes, ce maxi est un premier jet et des défauts sont présents. Le plus flagrant reste, sur ce même Cellar of Depravation le manque de justesse dans les bend qui sont tenues dans le solo. Mais la qualité, outre ce défaut, est au rendez vous, et comme c’est le premier effort du groupe, on sera indulgent.

Un premier effort concluant mais qui souffre d’une production limité qui ne sert pas forcément les titres présentés ici. C’est d’ailleurs pour cela qu’on ne demande qu’à voir le groupe sur scène. Pour prendre toute la mesure du talent du groupe et de l’énergie dont ils sauront faire preuve. A suivre donc.

Lord Of Metal (72/100) :

Koen: Herpes’ previous demo entitled ‘Doomsday’ was hugely influenced by Autopsy, but on their newest output ‘Awakening Of A Sleeping Madness’ I also hear some influences from comparable bands like Necrophagia and Death Breath, which is quite interesting. In my opinion, Herpes’ music can be seen as a tribute to aforementioned bands and fans of the old school should definitely check ‘em out. The demo is available on pro tape only in a limited numbered edition of 300 through Devil’s Blood Production, a French underground black thrashing label / distro, for only € 3,-. ‘Awakening Of A Sleeping Madness’ isn’t the most inventive death metal demo you’ll hear this year but it definitely meets all criteria for you death metal heads!

La Horde Noire (8/10) :

Ayant déjà une demo à leur actif (Doomsday, 2010), Les HERPES n'allaient pas lâcher l'affaire en ces temps de renaissance du Death et l'année 2012 voit enfin sortir leur deuxième demo, Awakening of a sleeping Madness, sorti par Devil's Blood Prod'. Oeuvrant toujours dans un Death old school, ils continuent leur petit chemin putride et pourrissant, à l'instar des NECROWRETCH et autres NECROS.

Pour ce qui est du contenu, nos Lorrains d'HERPES apparaissent toujours comme des moines Dominicains prêchant la bonne parole de Dieu le Père AUTOPSY. La formule utilisée est la même que sur Doomsday, toujours ce son crade, cette basse dégueulasse, et cette aura putride qui cerne chaque note. A la différence près qu'un grand pas a été effectué depuis la première demo, le rendu est bien meilleur. Dès le démarrage en trombe du premier morceau, Intoxicated, on note la meilleure qualité du son, mais surtout des compos. Celles ci sont plus affirmées, plus élaborées. On y retrouve des rythmiques rentre dedans , des breaks lugubres (comme celui sur Ravenous) et de bons soli bien sinistres (Cellar of depravation, ou encore Summon the unspeakable). Musicalement, on ne peut s'empêcher de penser au Severed survival d'AUTOPSY, sans pour autant faire du plagiat chaque note suinte l'hommage. D'ailleurs, le chant est au demeurant très proche de celui de Chris Reifert. A noter qu'on a droit à une ghost track également, une reprise de Suicide Fuck. Alors pour ceux qui connaissent pas, non il ne s'agit pas de GG Allin, mais bien d'un titre bien punky d'ABCSESS (sur Urine junkies).

Comme dit précédemment un grand pas a été fait depuis la première demo, les progrès sont là et on peut affirmer qu'on tient avec Awakening of a sleeping madness une excellente demo de Death. Pour les sceptiques de Doomsday, jetez y une oreille vous ne serez pas déçu.

Nocturnal Cult Webzine :


Holy Shit!!! Is this a long lost recording from Autopsy's Severed Survival sessions? No, it's the new demo from France's morbid fiends, Herpes. Intoxicated gets this sonic butchery underway. Fuzzy guitars and sloppy, guttural vocals just hack away at your eardrums like a meat cleaver. I swear the production and execution here sounds exactly like Autopsy's Severed Survival. Granted there is a slight difference in songwriting and execution. The song hits its stride with a thrashier chorus that then drops into an eerie, atmospheric passage that vibrates with a macabre aura. Cellar of Depravation crawls in with a slow, rotting riff that fills the air with a stench of decay. A barbaric onslaught of meaty riffs coats your speakers with blood. There is a guitar solo that creeps into the song and draws mental comparisons to Paradise Lost's debut. An incessant hammering beat on Putrid Ritual saws through bone while the guitars shred flesh and sinews mercilessly. Belying the imminent grinding of corpse meat, Ravenous starts out slowly before leaping headlong into a bouncy set of tempos and riffs. Summon The Unspeakable is a supremely morbid song with sticky, doomy riffs and moody Paradise Lost style solos. There is a hidden bonus track which is an appropriate and savage cover of Abscess' Suicide Fuck which accentuates the punky undertones that lurk in the rest of the material on this demo. UGH!!! If you like the old school brutality and gore-drenched deviance of Autopsy's Severed Survival, then Herpes' new demo will leave you gutted and lifeless as the maggots crawl through your brain! This whole demo reeks like putrescent carrion.






  Index du forum > Annonces > Groupes, musiciens, labels > HERPES (France) Death Metal Seconde Démo

  >  Need help finding a very specific metal band
  >   Folk metal without black metal vocals
  >  Personal preference or bad form?
  >  Piano Perfect Pitch?
  >  Piano Tuning?









En ligne : 9 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2017 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.