Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    

the crown

catégorie  metal extrème
style  death melodique
pays  suede
statut  splitte

Crown Of Thorns, originaire de suède, s'est formé en 1990 comme groupe de Death/Thrash/Grindcore, mais c'est en 1992 qu'il fit sa première apparition sur une compilation, quand le groupe était devenu un groupe de Death Metal technique et mélodique. En 1993, le groupe a enregistré sa première démo « Forever heaven gone », qui permit au groupe de se faire remarquer et de jouer au Hultsfred-festival aux côtés de groupes tels que The Ramones, Iggy Pop ou Entombed. Peu de temps après cette performance, le premier guitariste Robert Österberg quitta le groupe et fut remplacé par Marcus Sunesson, juste avant l'enregistrement de la seconde démo « Forget the light ».
Devenus de meilleurs compositeurs et musiciens, les membres signe un contrat avec le label de métal suédois Black Sun Records. Déclaré comme l'un des albums les plus brutaux de 1995, leur premier album « The Burning » sort enfin au grand jour ; reprenant des titres des deux précédentes démos, plus des nouveaux. Un clip est même tourné pour le titre « Good and evil » et diffusé sur MTV, ZTV, Viva, etc. Leur deuxième production « Eternal Death » est commercialisée en 1997 ; là encore, un clip est tourné pour le titre « Angels Die ».
En juillet 1997, le groupe fut forcé à raccourcir son nom en The Crown, à cause de pressions du groupe chrétien de glam-pop également nommé Crown Of Thorns. Le changement n'affecta pas l'avenir musical du groupe qui clama qu'il restait la même équipe de cauchemar qu'auparavant et qu'il continuerait à étaler l'enfer et la terreur.
En 1998, le quintet suédois signe chez Metal Blade. Après quelques temps d’écriture de répétitions et quatre semaines au studio « Berno à Malmö », The Crown sort son troisième album, en 1999, « Hell is here ». Le résultat fut onze titres de Mort, Destruction, Révolution, Violence, Mystère, Satanisme, Guerre, Drogues, Armageddon, Sexe, Magie Noire et Rock n'Roll. Au sommet de son art, le groupe ne relâche pas sa rage et revient en 2000 avec un « Deathrace King » destructeur sans temps morts, ni concession. L'album vit plusieurs invités comme Tomas Lindberg (ex At The Gates) et Mika Luttinen (Impaled Nazarene). D’ailleurs, début 2001 le chanteur Johan Lindstrand décide de quitter le groupe après 11 ans de bons et loyaux services, et Tomas Lindberg est alors recruté comme nouveau chanteur et sortent, avec ce nouveau line-up, leur cinquième album « Crowned in terror » en 2002. Mais c’est que peu de temps après les louanges de la presse sur le disque que Johan réintègre les rangs de The Crown et reforme le line-up d’origine.
En mai 2003 le nouvel album est enregistré au Studio Fredman. Comme il marque le treizième anniversaire du groupe, le disque contient treize titres, l'album s'’intitule « Possessed 13 ». Sur cet opus The Crown résume tout ce qu'il a de meilleur dans un album génial. C'est un tribute à tout ce qu'ils ont fait jusqu'à présent, truffé de riffs originaux qui côtoient des riffs issus de titres inédits qui datent de treize ans, remis au goût du jour. Sa puissance est ahurissante. Des riffs classiques mis au service de titres à la mode actuelle. Le travail artistique est un concept d'horreur totale, noir et blanc taché de sang ! Il y eu également une édition noire, limitée, de luxe, avec un disque bonus incluant treize démos inédites (où l'on peut entendre quelques riffs de « Possessed 13 » sous leur forme originale).

Peu de temps après leur sixième album commercialisé et quatorze ans de brutale présence, The Crown a splitté. Vont-ils un jour se reformer ? Seul l’avenir pourra y répondre !

Krohlig






En ligne : 5 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2018 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.