Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Satyricon - Nemesis Divina
Satyricon - Nemesis Divina

album Nemesis Divina
groupe Satyricon
label Moonfog
année 1996
style black metal
lyrics clickez ici
site officiel  http://www.satyricon.no/



tracklist

01. The Conquering
02. The Dawn of a New Age
03. Forhekset
04. Mother North
05. Du som Hater Gud
06. Immortality Passion
07. Nemesis Divina
08. Transcendal Requiem of Slaves

auteur Merauder
date  12-11-2004

10/10

Laissez moi vous présenter cet album de 1996 qui est une véritable tuerie brutal black: un "THIS IS ARMAGEDDON !!!!!!" qui en dit long sur ce qui va suivre: un son super rentre-dedans, très aggressif et medium sans etre trop crado, juste ce qu'il faut pour crusher notre crâne :). Les claviers et les guitares acoustiques se font discrets comparé aux précédents opus, et laissent la place au duo de choc gratte-batterie qui abbat 60% du boulot sans rechigner.
Un opus très technique que nous délivre Satyricon, ca s'enchaine super bien, et surtout a fond! Le tout est hurlé a merveille par cette voix ultra malsaine qui apporte une touche démoniaque en tranchant la chair vivante par ces hurlements gutturaux.
La suite ne décoit pas, un "Forhekset" evil et très carré presque à l'ancienne étale ses riffs tous aussi bons les uns que les autres, notamment le petit passage "troubadour" à la fin.
"Mother North": Le tube de l'album quoi...tout le monde l'a aimé a une période je pense (c'est peut etre du au clip où on voit une belle blondinette se déhancher nue sur la musique, moi je dis ca, je dis rien...). C'est un super bon titre quand même, très épique avec ses choeurs mélancoliques, les cloches résonnent et annoncent le décès de notre humanité.
"Du som hater gud": un titre super efficace, tout en brutalité, trois riffs ou quatre qui marquent et restent assez longtemp dans le crâne. Le clavier qui arrive sur la dernière minute surprend un peu, mais s'intègre parfaitement à la zik.
"Immortality Passion": C'est à ce moment là de l'album que je me suis rendu compte sur quel chef d'oeuvre j'étais tombé, lors de la première écoute, les compositions des Satyricon sont grandioses dans le sens où du déluge sort une mélodie, on a parfois l'impression d'écouter un vent démoniaque soufflant plein pot dans son oreille.
Frost le batteur se déchaine au martèlement des peaux, impressionant de technicité.
"Nemesis Divina": le titre qui donne son nom a l'album est un vrai massacre, un riff notamment m'a vraiment marqué par son coté macabre. Un titre alternant passages ultra rapides et d'autres plus mid-tempo. Les mélodies complexes sont bien mises en avant mais jamais ca ne tombe dans l'excès de technicité, tout les instruments servent le coté malsain de la musique, tous s'allient pour ne former qu'un.
"Transcendental Requiem Of Slaves": une intro assez lente et mélodique comparé aux titres précédents, les guitares se chevauchent comme dans un canon, vient ensuite un passage ambiant avec gratte, percussions et des bruitages lontains. La piste continue sur la même lignée, une sorte d'exploration plus ambient et presque aquatique pour cloturer ce chef-d'oeuvre...

Vraiment c'est un putain d'album pour ceux qui hésitaient encore, il ne faut pas passer a coté, allez tiens je met 10, comme a l'école des fans :-)

note des visiteurs
nombre de vote(s) 1

8/10

19-05-2005

J'aimerais bien avoir le numéro de téléphone de la blonde du clip de mother north, pas vous? :)

Nattestid






En ligne : 13 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2019 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.