Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Mütiilation - Vampires Of Black Imperial Blood
Mütiilation - Vampires Of Black Imperial Blood

album Vampires Of Black Imperial Blood
groupe Mütiilation
label Auto Production
année 1995
style black metal
lyrics indisponibles



tracklist

01. Magical Shadows Of A Tragic Past
02. Born Under The Master's Spell
03. Ravens Of My Funeral
04. Black Imperial Blood
05. Eternal Empire Of Majesty Death
06. Transylvania
07. Under Ardailles Night
08. Tears Of A Melancholic Vampire

auteur Krohlig
date  23-09-2006

8/10

Le premier album de Mütiilation, sorti en 1996 après sa signature chez Drakkar Productions et 4 ans d’existence, suinte la haine, la mélancolie mais avant tout incarne le Mal absolu. Une formidable galette pour les amateurs de « Black old school », qui nous vient des premiers fondements du BM français, inspirée par les précurseurs du genre au nord de l’Europe ; qui en presque une heure et après 8 titres vous délivre un passeport pour vos ténèbres. Malgré une prod assez « crade », les morceaux sont très riches, bien pensés, minimalistes mais néanmoins éfficaces. On dirait un mélange des vieux Mayhem de la fin des 80’s et des premiers Darkthrone du début des 90’s ; un pur produit de l’Ombre, maléfique à souhait...

Dès les premières notes de « Magical Shadows of a Tragic Past » on est totalement aspiré dans l’univers de « Vampires of Black Imperial Blood » ; c’est malsain, envoûtant et surtout on n’en ressort pas indemne. Même le silence, qui suit l’arrêt du cd, sonne plus comme un vide que comme un retour à la réalité. Les différentes parties de cet album alterne entre la haine et l’agressivité des « blast » et les passages plus mid-tempo, voire presque punk/dansant par moment, alterne entre les riffs malsains à vous glacer le sang et les arpèges mélancoliques, alterne entre une voix tantôt sombre et rugueuse, comme habitée par la Mort ou le Mal, tantôt froide, triste, désespérée comme chuchotant aux ténèbres ses dernières louanges.
Un joli travail de composition qui joue sur la noirceur, la folie, la mélancolie, la haine et qui vous entrâinera dans une chute vers le néant. Un son un peu sale, certes, mais qui ne nuit en rien aux compos, au contraire ça les renforce. Ce disque n’a rien à envier aux productions norvégiennes antérieures et nous informe que ce n’est que le début du commencement pour Mütiilation – car aujourd’hui, devenu culte, il est un groupe incontournable de l’underground français.





En ligne : 2 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2019 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.