Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Abyssic Hate - Suicidal Emotions
Abyssic Hate - Suicidal Emotions

album Suicidal Emotions
groupe Abyssic Hate
label No Colours
année 2000
style black metal
lyrics clickez ici
site officiel  http://www.filosofem.com/abyssic/



tracklist

01. Depression - Part I
02. Betrayed
03. Depression - Part II
04. Despondency

auteur Krohlig
date  11-02-2006

8.5/10

Shane Rout ne s'est pas soigné durant toutes ces années ou peut-être que son psy a fini par passer à l’acte, avant lui ? Quoi qu’il en soit : tant mieux pour nous ! Il peut donc nous proposer des albums réellement possédés par la Mort (elle-même).
Sorti en 2004, chez No Colours Records, ce « Suicidal Emotions » nous défèque en pleine face cinquante minutes de totale oppression. Des pures compos dépressives et suffocantes, à l’approche traînante et sombre ; avec la fin très ambiante, de l’album, comme si un orage nous chuchotait doucement ses fantasmes morbides au creux de l’oreille.
Dans le genre « Nargaroth », les riffs tournent en boucle et les titres ne font pas moins de dix minutes hormis « Depression – Part II », la troisième, qui en fait sept. La musique fait très « Burzum », époque « Filosofem » & « Hvis Lyset Tar Oss » et la voix est un mélange de Kanwulf (Nargaroth), Count Grishnackh (Burzum) et Akhenaten (Judas Iscariot). C’est plutôt rare de voir arriver d’Australie (même si No Colours est en Allemagne…) un groupe de Black de cette puissance. Un véritable dégoût général et une volonté de tout corrompre par l’Art Noir.

La pochette, ou plutôt « les » car il y en a trois au total, suivant le format dans lequel l’album a été pressé. Pour la version compact-disc, qui date de 2000, imprimée en bichromie, elle représente un homme seul, de multiples, profondes et belles scarifications ornant son corps (une œuvre d’art !!!), assis sur le sol d’une pièce qui semble déserte et adossé à l’un de ces murs. Sur la version cd, réédité en 2004, la pochette est très simple, écrit en blanc, le nom du groupe et le titre de l’album, sur fond noir. Pour le LP sorti en 2004, la pochette est quasiment identique à la version cd de 2000 sauf que là, de la couleur a été ajoutée, surtout du rouge… du sang… celui de l’homme assis par terre !

Venons en au contenu, ce n’est pas évident de décrire la musique de « Abyssic Hate » ; on comprend facilement le concept de l’album mais de là à l’expliquer, c’est une autre histoire… je vais quand même essayer.
Première piste, on commence par « Depression – Part I », un hymne à la suppression. Entêtant et répétitif agrémenté de quelques passages rapides comme si vous étiez sous « Prozac » ! Vient ensuite « Betrayed », plus en mid-tempo, ressemblant un peu à du « Mütiilation » burzumesque ; des accords traînants et lourds, une atmosphère de vengeance, de rage, de haine palpable, prêt à vous torturer à la moindre contradiction. Retour sur « Depression » mais cette fois-ci « Part II » ; la première partie termine sur un long fade-out alors là, ça se devait de commencer en un long fade-in. C’est la suite de la piste 1 donc même tempo, même genre d’accord et donc même genre de titre. En d’autres termes, une suite logique, pour esprits douloureusement en désaccord personnel et sujets aux « clashs » intérieurs.
On fini par « Despondency ». Déprimé, découragé… l’envie de tout laisser tomber pour en finir. On a 17 minutes pour savoir si on le fera ou pas. Le temps de décider ce qu’on veut faire ; de prendre une décision ; oui ou non ?! Le temps de se jeter dans le vide, de jouer à la roulette russe, de se vider de son liquide pourpre, de se préparer une jolie cravate ou… de repousser l’unique expérience à une prochaine fois !!!

Si vous broyez du noir et que vous décidez d’écouter cette galette, attendez vous à être emporté dans les abysses de « Suicidal Emotions » où il vous sera difficile de revenir…
Vaya con Sathanas en el país de la Morte !

note des visiteurs
nombre de vote(s) 3

8.83/10





En ligne : 3 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2017 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.