Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Visceral Dissection - From Inside
Visceral Dissection - From Inside

album From Inside
groupe Visceral Dissection
label Auto Production
année 2003
style brutal death metal
lyrics indisponibles
site officiel  http://visceral.free.fr



tracklist

1. Razorblade disfigurement
2. Exhumed and devored
3. Bilebath
4. Chainsawdomination
5. Rectal abuse
6. Raped foetus
7. Fist in morgue

auteur Krohlig
date  18-03-2005

7.5/10

Après 4 ans d'attente "From Inside" voit enfin le jour. Cette galette devait, à l'origine, être un album, c'était sans compter sur quelques soucis logistiques. Pour les paraphraser je dirais que ce n'est que partie remise !
De nouveaux titres donc, ce qui n'est pas sans nous déplaire, pour une dissection quasi-chirurgicale. En effet, VD n'a en rien perdu de sa brutalité, j'irais même jusqu'à dire qu'ils crèvent la dalle ! Sept titres et vingt-cinq minutes de violence non-stop (à moins que vous ne teniez pas le coup et retiriez le cd avant la fin). Tout commence par un riff rapide et lourd soutenu par une batterie ultra rapide (limite grind) durant près de 15 secondes. On comprend tout de suite où veut en venir Visceral Dissection ; pour une meilleure dégustation, il faut paralyser sa proie : c'est chose faite !
Le gore est toujours à l'honneur avec des titres tels que "Exhumed and devoured" ou "Fist in morgue" ou encore "Raped foetus", morceau dans lequel on peut discerner quelques réminiscences trash. "Chainsawdomination" est un clin d'oeil au genre cinématographique, faisant référence au très célèbre "Massacre à la tronçonneuse", un des titres les moins "rapides" de la démo mais tout aussi oppressants. Comme pour "Rotting Carnage", je trouve que le volume général est un peu faiblard mais la prestation musicale nous fait vite oublier ce petit détail.
Certaines ambiances de "From Inside" me font penser par moment à du Depraved mais VD n'a en rien renier son maître : Cannibal Corpse !
En gros, un bon cru à consommer sans modération et je terminerais en disant "Vivement un album ! "





En ligne : 18 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2021 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.