Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Visceral Dissection - Deserved To Rot
Visceral Dissection - Deserved To Rot

album Deserved To Rot
groupe Visceral Dissection
label Auto Production
année 2006
style brutal death metal
lyrics indisponibles
site officiel  http://visceral.free.fr



tracklist

1. Vasectomy
2. Deserved to rot
3. Delight of flesh
4. Eat his meat (till vomit it)
5. Spitting sperm on your guts
6. Bilebath (live)
7. Razorblade disfigurement (live)
8. Exhumed and devored (live)

auteur Krohlig
date  06-03-2007

8/10

Je ne pense pas qu’il faille encore présenter ce groupe troyen, si ? Juste pour résumer alors : plus de 10 ans d’éxistence, 3 albums et beaucoup de scènes…
Les brutes de Visceral Dissection reviennent en 2006 avec leur nouvel album, dégoulinant de sang et d’entrailles en décomposition, « Deserved to rot ». Rien n’a été laissé au hasard sur ce cd, le packaging est à la hauteur du résultat sonore. On sent d’ailleurs un gros effort de production en comparaison aux précédentes réalisations.
Dès les premières secondes on est broyé par « the » rouleau compresseur de cordes acérées avant d’être réduit en hachis puis passé à la moulinette par Stéph pour être enfin régurgité par une voix gutturale, après un passage dans les viscères disséquées encore fumantes.
Rappelons pour les incultes que VD officie dans le « Brutal Death » et on dirait que ces prédateurs avides de chair sont revenus à des compos plus brutes/brutales comme celles des débuts (ce qui n’est pas pour me déplaire étant fan de la première démo « Rotting Carnage ») mais avec de la technique et de la maîtrise en plus. Des ryhtmiques appuyées comme on aime, de rares soli bien trouvés et efficacent, une basse appuyée en rythmique et bien présente lors de ces quelques passages personnels, un batteur survolté près à broyer tout ce qui lui passe sous les baguettes, des voix (comme sur la dernière démo) tantôt death tantôt écorchées qui s’entremèlent pour former une sorte de monstre à deux, voire trois têtes. Est-ce-que je dois préciser de quoi parlent les morceaux (de viande) ? Non, je crois que les titres sont assez explicites ! Une vraie boucherie cet album avec des quartiers de barbaques bien pesants !!!
En bonus vous avez même droit à trois titres lives enregistrés le 29 juillet 2006 devant la cathédrale de Troyes. Trois titres qui datent de « From Inside » avec un putain d’bon son pour un concert en plein air. Chapeau pour le rendu car c’est rare d’avoir de bons titres « live » sur cd !
Seul ombre au tableau : la durée ; à peine une demie heure. On en veut encore…
Cette galette, pleine de morceaux en digestion, est une solution bileuse vomit en gerbe acide sur des abats pourris et couverts de foutre !
Pour fans de Brutal Death gore et bien gras.

note des visiteurs
nombre de vote(s) 1

7.5/10





En ligne : 10 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2017 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.