Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Tyranny - Tides Of Awakening
Tyranny - Tides Of Awakening

album Tides Of Awakening
groupe Tyranny
label Firedoom Records
année 2005
style funeral doom
lyrics indisponibles
site officiel  http://www.kolumbus.fi/makela.matti/tyranny/



tracklist

01. Coalescent Of The Inhumane Awareness
02. Sonorous Howl From Beyond The Stars
03. Upon The War-Torn Shape Of Cold Earth
04. In The Arcane Clasp Of Unwritten Hours
05. Entraties To Primaeval Chaos

auteur Tomnet
date  07-10-2005

9.5/10

Si Bleak Vistae avait marqué nos esprits, seulement un an auparavant, ce nouvel album de ces deux finlandais, vient ici mettre sa noble pierre a l’édifice Doom. Voilà l’un des albums que j’attendais le plus, le premier m’avait littéralement soufflé et en écoutant la première piste mise a disposition sur leur site il en laissais présager une bonne aura.
Tyranny nous sort le grand jeu, le groupe a fortement avancé techniquement repoussant bien les limites du premier Mcd. Bien sûr on y retrouve toujours cette ambiance lourde et noire au possible, des riffs longs et agonisant au possible ne délivrant aucun espoir, le synthé éthéré accompagne lointainement le tout, et la voix se fait toujours massive, poignante et intense. La batterie monolithique renforce la lourdeur en accentuant le côté sur les cymbales, et en ayant toujours ce côté « écho » sur la grosse comme un véritable boom (Track 1). Tout les instruments sont décortiqués, un a un et chaque détails est facilement perceptible, un véritable travail tout en profondeur. Maîtrise parfaite on se surprend a l’entente de guitare « acoustiques » (Track 3) qu’un titre plus expérimental et barbouillé ambiant (Track 5), le reste est un savant mélange de Funeral Doom et de Death.
Véritable premier album, il comprend cinq pistes pour plus d’une heure d’écoute, soit le double du précédent, les titres flirtent toujours allégrement avec la durée : plus dix minutes pour chaque piste, mais aussi par leur signification. Cinq titres mais une seule chanson au final : les titres s’enchaînent tous et c’est tout en douleur que l’agonie se fait durer. Les paroles exploitent la merveille des sujets comme la désolation, la destruction ou bien l’apocalypse.

Oppressant, atmosphérique, glauque, un climat des plus noir s’installe et vous transporte vers des endroits abyssaux cauchemardesques, lieux de réclusions, terres désolées meurtries. L’album est beaucoup plus obscure, et renfermé donc, vous amenant véritablement vers les tréfonds, de manière a vous faire lutter toujours plus contre cette chose qui vous ronge au plus profond de vous : votre esprit.

La production est un peu meilleure, les basses fréquences sont bien indigestes, voire trop même quelque fois, tout est mixé sur cette pesanteur ultra lourde. La pochette est très belle et finalement ne révèle rien de plus qu’un passage vers un autre monde, un vide aspirant tout, un lieu ailleurs, une vision apocalyptique de l’œil du Tyran

Tyranny signe là un véritable chef d’œuvre et il n’est plus à douter du potentiel du groupe. Voici véritablement l’album qui va faire naître le succès du groupe, et qui va l’entraîner loin comme le sont devenus aujourd’hui Evoken, Esosteric, Skepticism…

07-10-2005

je passe chez dyspho demain et je me l'attrape vu les commentaire

Spleen


Reactions 08-10-2005

Spleen> J'attends tes commentaires ou même une chronique

Tomnet


08-10-2005

avec joie ;=)

Spleen






En ligne : 1 visiteur, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2018 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.