Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Emperor - Prometheus - The Discipline Of Fire And Demise
Emperor - Prometheus - The Discipline Of Fire And Demise

album Prometheus - The Discipline Of Fire And Demise
groupe Emperor
label Candlelight Records
année 2001
style black metal
lyrics clickez ici
site officiel  http://www.emperorhorde.com/



tracklist

01. The Eruption
02. Depraved
03. Empty
04. The Prophet
05. The Tongue of Fire
06. In the Wordless Chamber
07. Grey
08. He Who Sought the Fire
09. Thorns on My Grave

auteur Krohlig
date  30-07-2005

4/10

Dernier album d’Emperor et je dirais tant mieux car allez savoir à quel évolution il serait arrivé à l’heure actuelle. Ce CD est dans la lignée du précédent quoiqu’un peu plus mélodique. Ceux qui ont apprécié IX Equilibrium, apprécieront sûrement ce dernier opus.
Mais si vous êtes comme moi, accroché aux premiers albums, je vous le déconseille. Ihshan a perdu le souffle ? Sa voix, dans les graves, rappelle quelque peu celles de Cradle dans les mêmes tons (Attention ! Ce n’est pas Dani non plus, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. C’est mieux quand même !) ; le genre de voix parlée mais pas hurlée avec les tripes... Bordel de merde !
Pas de doute, c’est rapide… mais pas violent ! Les atmosphères retirent une bonne part de brutalité à chaque morceau. C’est technique certes, mais beaucoup trop ! Comme tout ces groupes qui jouent des compos techniques mais pas pour ce qu’elles dégagent ; l’aura malsaines et brutale, elle est où là ? L’âme des morceaux a disparus. Les chœurs au milieu des morceaux ; c’est pareil ! Qu’est-ce que ça vient faire ici ? Elle est où la déferlante de haine dans un « truc » comme çà ?
La production y est pour beaucoup aussi ; trop claire, trop nette, trop propre, etc. En quelques mots sans personnalité ! C’est ce qui perd les groupes de cette renommée.
Mise à part le début, au clavecin, de la première chanson qui est originale, le reste est identique du début à la fin, à part les rares fois où l’on peut croire que ça s’énerve un peu.
Donc vous l’aurez compris, j’ai été déçu par ce disque et ça ne rentre pas dans ma vision du Black, d’ailleurs je me demande si l’étiquette Black Metal de cet album est mérité (ça reste à prouver !).
Pour les fans de Cradle en priorité, ensuite peut-être ceux de Dimmu et bien sûr, tout ceux qui veulent se faire mousser en disant qu’ils écoutent du black sans savoir de quoi ils parlent.

note des visiteurs
nombre de vote(s) 3

3/10





En ligne : 12 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2018 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.