Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Aeternus - Dark Sorcery

auteur Nattestid
date  19-04-2005

7/10

Sorti en 1995 et réédité ensuite en 1997 par Hammerheart, cet EP est le premier enregistrement d'Aeternus. La formation norvégienne est dirigée de main de maître par Ares, qui a participé à de nombreux autres projets musicaux (Old Funeral, les prémices d'Immortal, ainsi que Gorgoroth). Epique et majestuex, leur black teinté doom a ceci de spécial qu'à l'inverse de la classique voix hurlée, le chant est plutot gutural, nourri aux glaires et servie avec une bonne reverb par dessus: l'effet est tout simplement terrible, d'une noirceure délicieuse. La production pour sa part est plutot spéciale, le son des guitares est très grave et semble parvenir de loin, comme la clameur de battailles oubliées depuis des sicècles.

Black Dust démarre avec des samples d'orages, des cris de loups et autres bruitages propres à vous poser une ambiance nocturne et occulte. On croirait entendre du Bathory période vicking mais dopé au viagra: le riff principal, tout en lourdeur, se répète en boucle tout le long du morceau dans un mid-tempo majestueux, agréménté parfois de guitares accoustiques aux accents folkloriques. Victory débute ensuite sur de longs hurlements d'Ares, dignes d'un possédé et à vous glacer le sang: véritable marche guerrière, ce titre pulse au rythme d'une double "lente" mais rageuse, et l'on imagine sans peine une armée partant victorieusement au combat, fière et impitoyable. Dans la foulée on enchaine sur le morceau le plus épique du CD: Raven and Blood est le seul où le groupe s'énèrve et nous sert quelques blasts, toujours entrecoupés de breaks mid-tempo dans la meme veine que les autres morceaux... le style Aeternus est né! L'EP se termine en douceur sur Nordlys, un titre folk à base de guitare accoustique, de percussions et de clavier, et qui n'aurait pas dépareillé sur Fjelltronen, l'album du projet ambiant/folk de Satyr (Wongraven).

Aeternus nous montre ici des débuts plus que prometteurs et les 2 albums suivants ne feront que confirmer la tendance, mais quel dommage que le CD ne dépasse pas les 20 minutes...

note des visiteurs
nombre de vote(s) 1

7/10





En ligne : 7 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2017 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.