Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    

eros necropsique

catégorie  ambiant / folk
style  dark symphonique & poétique
pays  france
statut  actif
site officiel  http://www.erosnecropsique.net

line-up 
Olivier - Clavier, Chant Masculin

Cof - Basse

Jeanne - Chant Féminin « Soprano »

Eros Necropsique est né d’une rencontre entre Olivier (clavier, chant) et Gilles (basse) fin 1993 - début 1994 à Reims (51). Au départ, le groupe ne souhaite pas commercialiser sa musique dont d’ailleurs les notes ne sortent pas de l’appartement d’Olivier dans lequel ils jouent et qui est destiné à certains amis fréquentant ces lieux. Ni démo, ni concert ne sont à l’ordre du jour. Durant plus d’un an, les compositions s’enchaînent et les marques sont posées d’entrée : une musique sombre accompagnée de textes poétiques en français où se mêlent douleur, instincts suicidaires, sentiments dépressifs, haine, amour, mort... ; une dizaine de titres, dont « Le commencement d’une fin », « Schizophrénie », « Le nécrophile », « le Delirium de l’être seul », voient alors le jour.

Michel « Chuck », un ami du groupe organise des concerts dans la ville de Reims, il leur propose de jouer live mais le groupe refuse. Jusqu’au jour où cet ami met sur pied le « Décrescendo » en avril 1995, avec entre autre Misanthrope & Elend (groupe beaucoup apprécié par les membres d’Eros...). Ils acceptent de se produire sans toutefois être convaincu que leur musique « passera » auprès du public métal. Le concert se déroule très bien et le groupe quitte la scène étonné que d’autres qu’eux-mêmes ou leurs connaissances apprécient ce qu’ils font. Suite à cette expérience scénique, plutôt réussie, et avec les moyens du bord le groupe enregistre sa première démo « Eros Necropsique » en Août 1995. L’année suivante, Olivier rencontre Cof, qui succède à Gilles, et enregistrent leur seconde démo « Communion » en Avril 1996.

Puis le groupe croise le chemin de Christian Bivel, producteur et responsable du label Adipocere et Eros Necropsique signe pour un premier album « Charnelle Transcendance », en 1996. Puis vient « Pathos » sorti début 1998, et pour finir « Crises de Lucidité » enregistré durant l’été 1998. Malheureusement la sortie de ce dernier album connaît un retard de plusieurs années en raison d’un problème entre le Label et le groupe. Pendant ce laps de temps, Jeanne (chant), chanteuse du groupe « Tragos Adeïn », rejoint la formation et pose sa voix sur l’ensemble des titres de « Crises de Lucidité » qui voit finalement le jour en 2003.
De nouvelles propositions de concerts se présentent mais le groupe les décline toutes. Cof de moins en moins disponible pour Eros Necropsique et isolé géographiquement, s’interroge sur son départ de la formation. Finalement pour la dernière collaboration scénique du duo Olivier/Cof, Eros Nécropsique décide de jouer pour le festival de l’Erèbe à Paris, le 18 Février 2004.

Olivier Déhenne, aubois d’origine et surtout leader d’Eros Nécropsique, a sorti officiellement sont premier roman "Les Miasmes de la Claustration" en janvier 2005.

Krohlig






En ligne : 9 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2017 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.