Accueil    Chroniques    Groupes    Concerts    Labels    Inscription    Forum    Staff    Liens  
Recherche : ok
    Login :    Pass :    
Chronique officielle  >  Evoken - Shades Of Night Descending
Evoken - Shades Of Night Descending

album Shades Of Night Descending
groupe Evoken
label Auto Production
année 1994
style death doom extrême
lyrics clickez ici
site officiel  http://www.evoken.com/



tracklist

01. Intro
02. In Graven Image
03. Shades Of Night Descending
04. Towers Of Frozen Dusk
05. Into The Autumn Shade

auteur Tomnet
date  30-01-2006

10/10

Evoken, un nom qui ne vous dit peut être pas grand-chose, et c’est normal. Nous sommes en 1994, le groupe débute et sort alors son premier album : Shades Of night Descending tiré du même nom que leur démo.

Pratiquant un Doom/Death, alors un style prédominant à cette période, la musique se veut lourde et tourmentée, mêlant passages acoustiques clairs désespérés tout calmes à des moments furieux suffocants et transpirants la noirceur. La voix est à la fois criée, murmurée et hurlée, accentuant ainsi encore plus le désespoir. Riffs plombants, guitares sèches, batterie monolithique et fracassante tout est parfait et s’enchaîne bien: même si les morceaux sont longs, les titres arrivent toujours à intercaler un break où le silence, brutal, paraît angoissant, et est très bien trouvé.
Une ambiance noire, presque rituelle dégageant force, tristesse, angoisse et souvenirs mélancoliques vous fera vous interroger sur votre sort.

Seulement quatre titres pour plus d’une demi heure de musique, Evoken réussit ici un beau pari celui de s’imposer comme digne représentant d’un style pas forcément facile, et émergent. L’album me rappelle aujourd’hui d’autres groupes majeures a cette époque : diSEMBOWELMENT, Winter ou Thergothon qui ont beaucoup influencé, mais aujourd’hui Evoken est bien reconnu et influence a son tour bon nombre de formatins.

Voilà donc un groupe qui m’a beaucoup marqué par cet album qui restera ancré dans ma mémoire pour longtemps, mais aussi pour leur style qui m’a fait découvrir quelques autres groupes, rares et touchants.
Ne vous laissez donc pas faussement trahir par la pochette hideuse à mon goût et ses couleurs criardes: cet album est superbe, mais maintenant introuvable.

note des visiteurs
nombre de vote(s) 1

8.5/10





En ligne : 10 visiteurs, 0 membre
Blackhearts Domain © 2003 - 2018 MDCinq
Ce site ayant une vocation exclusivement musicale, les opinions politiques ou religieuses n'ont pas leur place ici. Merci.